Récifs artificiels
Etudes et protection des hippocampes.

Un projet d'immersion et d'aménagement de récifs artificels ludiques pour la plongée a été proposé et mené en collaboration et validé par l'observatoire marin.
Ce projet est cité dans un guide du Cepralmar dédié aux récifs artificiels.

Récifs Artificiels ludiques

Le projet

L’association avait envisagé la mise en place, la gestion et l’utilisation de récifs artificiels sur le domaine maritime dans la baie de Cavalaire et à proximité de La Croix Valmer de manière à assurer un prolongement logique avec les circuits de plongée de libre et le développement de la plongée sur la commune.
Le concept retenu est celui de Mr Bordes Sue, ingénieur aquacole à base d'éléments filiformes


Le Concept

Pour palier aux contraintes techniques des structures traditionnelles en béton et générer des formes et volumes de récifs adaptés à la plongée ludique, nous avons opté pour le développement de structures récifales à base d'éléments filiformes en matériaux composites : résine époxy et fibre de verre.
Les matériaux composites filiformes rugueux sont les meilleurs supports de fixation et de développement radial de la faune sessile générant une grosse production trophique avec peu de matériaux utilisés.

Avantages des matériaux composites

Physiques

Solidité des structures, pérennité des matériaux en milieu marin.
Structures autoporteuse à fort contreventements.

Biologiques

Générateurs de bio-construction, ils sont les meilleurs supports de fixation pour le développement radial de la faune fixée.
Meilleurs récifs à fonction trophique et très favorable à la ponte et aux juvéniles.
Reprends le concept de la Mangrove.

Fonction d'attraction des poissons notamment pélagiques.

Fonction de liaison entre massifs récifaux.

Techniques

Très bonne résistance physique et chimique à la mer.

Possibilité de construire de grands volume et formes architecturales variées.
Besoin logistiques réduits pour la construction et le transport (un Igloo de 116 m3 monté représente 0,2 m3 démonté).Facilité de manipulation à terre et en mer. Déplacement possible des structures sur place.
Dispositif réversible.
Montage aisé des structures avec participation possible des enfants.
D'une manière générale, les structures filiformes créent une ambiance architectural remarquable et sont rapidement colonisées tant par la faune fixée (nourriture) que par la faune sédentaire ou pélagique.


L’intérêt des récifs artificiels est multiple :
  • Délestage des sites de plongée traditionnels
  • Création d’un nouveau site plongée
  • Sauvegarde de l’écosystème et valorisation de l’architecture sous-marine
  • Circuits adaptés à chaque niveau de plongée
  • Intérêt économique et touristique.

Récif Test

Un récif test a été immergé en octobre 2009 avec l'Observatoire marin.
Cette structure "Oursin" posée sur un fond de 15m environ fait l'objet d'un suivi régulier.

Pose de l'oursin - Octobre 200
Avec l'Observatoire marin
Visite Avr. 2010
Visite Juin 2011
Visite Sept. 2011
Visite Sept 2012
Visite Mai 2017
Crédits photo : Observatoire marin - Florent Beau